Embauchez > Contrat de professionalisation

Contrat de professionalisation

Contrat de professionalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat qui permet à un employé de se partager entre son école et sa formation tout en combinant des prestations dans une entreprise. Ainsi il reçoit un salaire minoré, mais tout de même un salaire, et participe activement à la vie de l’entreprise.

En tant que responsable de société, engagé un jeune en alternance apporte de nombreux avantages tant financier que dans votre organisation. Vous avez le droit de procéder à un tel recrutement dès le moment que vous êtes assujettis au financement de la formation professionnelle continue. Ces contrats concernent les jeunes de 16 à 25 ans, qui souhaitent compléter leur formation avec une pratique sur le terrain, et les demandeurs d’emploi à partir de 26 ans.

Vous devez envoyer la déclaration d’embauche d’un contrat de professionnalisation au plus tard cinq jours après le début du contrat, sous forme d’un formulaire spécifique à adresser à l’OPCA qui est l’organisme agrée.

Selon l’âge de la personne que vous allez employer, vous allez bénéficier d’aides et d’exonérations assez conséquentes, qui peuvent ainsi vous fournir de la main-d’œuvre efficace et consciencieuse, à un coût intéressant. Si ce contrat est conclu avec une personne de 45 ans ou plus, vous n’aurez pas à régler dessus vos cotisations patronales de sécurité sociale et d’allocations familiales, et ce jusqu’au terme du contrat.

Si vous embauchez un jeune ou un demandeur d’emploi vous pouvez recevoir une aide de la part de Pôle Emploi, ou une prime exceptionnelle de l’état, dont le montant est adapté à la situation particulière dans laquelle vous recrutez.

Ce contrat n’est pas un contrat comme les autres dans le sens où l’employé embauché de la sorte n’est pourtant pas compté dans les effectifs de votre entreprise. Par contre la période d’essai et le renouvellement, en cas d’échec à la formation, font quasiment l’objet des mêmes procédures qu’une embauche normale. La rémunération est conforme à la loi, selon l’âge de la personne et du niveau d’étude. Pour les plus âgés, la rémunération ne peut pas être inférieure au SMIC.

Un bon compromis pour vous, si vous vous sentez concernés par la formation des jeunes, si vous souhaitez intégrer à votre équipe des volontaires, du personnel efficace, souvent malléable et qui conformera à votre idée personnelle du travail, tout en bénéficiant d’exonérations non négligeables. Renseignez-vous auprès de votre conseil pour encadrer au mieux cette démarche selon le secteur d’activités dans lequel vous travaillez.

Embauchez > Contrat de professionalisation
Embauchez.com © Toute reproduction est strictement interdite
Legalement - Contrats - Calculatrice